lundi 16 avril 2012

Cercle chromatique

Tod Draz, American Vogue 1950
Il lui faudra atténuer la pureté chromatique d'un bleu de cobalt, d'une touche de bleu dégradé et d'une couleur rompue pour que l'homme cède à la puissance d'un battement de cils et à la douceur d'un foulard en soie.
Quel tableau de maître peut- il autant impressionner le coeur d'un homme?  

4 commentaires:

  1. http://www.youtube.com/watch?v=7fkOqXAHLKQ&feature=BFa&list=PL83D09A3374689868&lf=mh_lolz

    RépondreSupprimer