mercredi 31 octobre 2012

F(l)emme de novembre

November Girl by Sam Haskins 1967
Était- ce le décalage horaire
on avait de goût pour rien 
la lumière était blafarde 
les cigarettes raccourcissaient
l'ennui s'allongeait
le corps s'épaississait
on avait beau regarder en arrière 
là droit devant  
une saison entière en jet lag 
et la flemme de novembre 
 

2 commentaires:


  1. Avoir du goût pour rien, c'est avoir beaucoup de goût. Car il n'y a rien de plus grand que rien.

    RépondreSupprimer